20 | 04 | 2019

La Fédération Syndicale Mondiale, au nom de ses 95 millions de travailleurs dans 130 pays des 5 continents, exprime sa solidarité internationaliste avec les luttes des ouvriers des entrepôts chimistes dans plusieurs centres de distribution qui font entendre sa voix pour réclamer de meilleures conditions de travail et des salaires dignes.

Les principaux problèmes auxquels sont confrontés les travailleurs sont les suivants: paiement insuffisant, conditions de travail flexibles, statut d’emploi non permanent pour la majorité et conditions de travail dangereux et inacceptables, avec plusieurs incidents d’intimidation et de harcèlement de toutes sortes.

La Fédération Syndicale Mondiale, au nom de ses 95 millions de membres dans 130 pays des 5 continents, exprime sa solidarité internationaliste et son appui à la grève générale de l’Inde les 8 et 9 janvier 2019. Les affiliés de la FSM jouent un rôle de premier plan dans la préparation de la grève, annoncée par la plate-forme commune des 10 syndicats centraux et des dizaines de fédérations indépendantes.

Chers citoyens de tout le pays, chers officiers et soldats de l’Armée populaire,
Compatriotes, frères et sœurs,
Camarades et amis,

Nous venons de dire adieu à 2018, année marquée d’événements mémorables dans les annales de la patrie, de la révolution et de la nation, événements qui ont laissé de la nouvelle trace ineffaçable dans l’histoire, et nous avons salué la nouvelle année 2019, animés d’espoir et de beaux rêves.

comunistaRésolution de la 20e Rencontre internationale des partis communistes et ouvrier,  Athènes, 23-25 novembre 2018

<pDéclaration de solidarité des partis communistes et ouvriers en faveur de la juste cause du Parti des travailleurs de Corée et du peuple coréen pour une réunification indépendante et pacifique de la Corée et pour la paix et la sécurité dans la péninsule coréenne

Nous, participants à la 20e Rencontre internationale des partis communistes et ouvriers, qui s'est tenue à Athènes (en Grèce) du 23 au 25 novembre 2018, exprimons notre plein appui et notre solidarité à la juste cause du Parti des travailleurs de Corée et du peuple coréen pour la réalisation d'une réunification indépendante et pacifique de la Corée et le maintien de la paix et de la sécurité sur la péninsule coréenne.

BANGALORE INDE Aujourd’hui: Plus de 40.000 personnes ont participé au rassemblement public de l’AITUC pour soutenir la grève générale du 8 au 9 janvier 2019, contre l’agenda anti-ouvrier du gouvernement. La Déléguée de la FSM a souligné la contribution de KLMAHENDRA, personnalité historique qui était Président de la FSM, ainsi que le rôle décisif joué par Gurudas das Gupta et Amarjeet KAUR, dirigeante actuelle de l’AITUC.

VOV VietnamLe président de la République Trân Dai Quang est décédé ce vendredi 21 septembre 2018, à 10h05’ à l’Hôpital militaire central 108, à Hanoï. Né en 1956, il a succombé à une maladie grave.

Le 2 avril 2016, l’Assemblée nationale l’avait élu président de la République socialiste du Vietnam.

Après deux jours dans un esprit militant, avec une analyse de classe et des discussions fructueuses, plus de 150 délégués de 30 pays ont adopté les résolutions et ont élu la nouvelle direction de la UIS Chimie-Énergie lors de la dernière session du Congrès.

Le Congrès International Syndical des travailleurs de l’Énergie et de la Chimie de la FSM célèbre son ouverture aujourd’hui, le 11 septembre 2018 à Trivandrum, en Inde, en présence du Secrétaire Général de la FSM, George Mavrikos, de la direction de CITU, des leaders locaux et de nombreux délégués du secteur.

Plus de 150 délégués de 30 pays des 5 continents participent à ce Congrès qui revêt une grande importance tant pour les travailleurs de ce secteur, que pour la classe ouvrière du monde entier; de plus, les travailleurs du secteur à niveau mondial attendent les résolutions et le plan d’action du Congrès, qui traceront le nouveau parcours ascendant de cette Union Internationale Syndicale.

Déclaration du Comité exécutif central, Parti communiste du Canada, 14 juin 2018

Le Parti communiste du Canada se réjouit de l’accord survenu le 12 juin entre les présidents Kim Jong-un et Donald Trump. Cet accord constitue une étape importante de l’élimination du danger d’une nouvelle guerre potentiellement catastrophique dans la péninsule coréenne. Mais tandis que nous exprimons notre optimisme, nous savons que des voix puissantes au sein du camp impérialiste cherchent toujours à perpétuer l’hostilité américaine, dans le but d’isoler la RPDC et de lui imposer la domination américaine. Nous demandons au gouvernement fédéral de soutenir pleinement l’accord du 12 juin, d’exiger la fin des sanctions et d’aider à construire le dialogue, l’amitié et les relations pacifiques avec la RPDC et son peuple, qui doivent pouvoir exercer leur souveraineté et construire la paix et la prospérité sans la menace constante d’une agression américaine.

Real time web analytics, Heat map tracking