15 | 12 | 2018

Hier, mercredi, 6 juin, jour où les dockers ont organisé avec succès, dès l’aube, encore une journée de grève, le Ministère de la Marine a appelé à une rencontre entre les représentants de l’entreprise, le syndicat et le gouvernement.

 Le patronat a accepté de commencer les discussions sur une convention collective, tandis que employeurs et gouvernement se sont engagés à reconnaître et considérer le travail des dockers comme un travail pénible, dangereuse à leur santé, ce qui signifie de meilleurs soins de santé et de meilleurs salaires pour les travailleurs.

 Ces premiers résultats positifs sont venus après la participation organisée et de masse à la grève.

Le renforcement du Syndicat et la détermination contre les persécutions et les intimidations des employeurs, de la Justice et du Gouvernement. Un élément important qui y a contribué a été la protection et la solidarité qu’ont manifesté de nombreux syndicats à travers le pays mais aussi ceux d’autres pays.

 Suivant ce développement, les ouvriers ont tenu une Assemblée Générale afin de discuter de la nouvelle situation et ont décidé de suspendre la grève. Le Président du Syndicat a déclaré :

 « Nous avons mené une bataille extraordinaire avec détermination et abnégation. Il s’agit d’un pas en avant énorme ce que nous avons réussi à faire, nous les avons arrêté (…) Maintenant il faut qu’on reste vigilants. Ce sont la participation massive au syndicat et le rassemblement de vous tous autour de lui qui ont mené à ce résultat. Tout de même, si on veut que ces engagements se concrétisent, nous devons rester vigilants pour être tous présents quand on devra continuer la lutte pour satisfaire nos demandes ».

 PAME - Front Militant de Tous Les Travailleurs

Fuente:

Frente Militante de Todos los Trabajadores (PAME)

 

Real time web analytics, Heat map tracking