15 | 12 | 2018

La programmation du rappeur Medine au Bataclan à l'automne prochain vient de déclencher une nouvelle cabale des réseaux de droite et d'extrême droite visant à obtenir l'annulation du concert de l'artiste. Cette campagne, qui instrumentalise honteusement la mémoire des victimes du Bataclan à laquelle nous sommes tous sensibles, vise une nouvelle fois un artiste au mépris de la liberté de programmation de ceux qui font vivre cette salle de concert.

La liberté d'expression et de création culturelle doit être préservée contre ces censeurs, d'autant que cette campagne se mène en usant et en abusant de tous les clichés racistes et autres amalgames, assimilant l'artiste à un complice du djihadisme, au mépris de ses mises au point.

Notre pays n'a rien à gagner à ce climat de haine et d'intolérance.

Source:

Parti Communiste Français

Real time web analytics, Heat map tracking