24 | 07 | 2019
  • Les condamnations à mort se multiplient en Arabie Saoudite. Depuis le début de cette année, 134 personnes ont été exécutées.

    L'objectif du médiatique Mohammed Ben Salman vise à intimider et à briser les contestations de celles et ceux qui dénoncent l'agressivité extérieure et les crimes de guerre perpétrés au Yémen, ainsi que, sur le plan national, les privatisations, l'austérité et la "Vision 2030" du prince héritier et vice-premier ministre de la pétromonarchie.

  • Après l’appel de Marie-George Buffet, puis celui d’Ivry, Denis Masseglia, Président du CNOSF, vient, à son tour, de lancer une pétition nationale pour une augmentation des moyens dédiés au sport. Depuis de trop nombreuses années le sport est considéré comme la cinquième roue du carrosse avec des budgets continuellement en baisse. Le budget des sports atteint un niveau dérisoire de 0,13% du budget de la nation. Le PCF milite pour un budget du sport sanctuarisé à hauteur de 1% du budget de la Nation.

  • Ce nouveau jugement illégal prouve de façon criante l’intention de l’oligarchie brésilienne de contourner la souveraineté populaire, dans la continuité du coup d’État de 2016. Seule compte à ses yeux la satisfaction des intérêts du capital, contre la démocratie.

    Comme ici, entre l’extrême droite et les forces populaires l’oligarchie brésilienne a fait son choix. Cette décision risque en effet de laisser la voix libre au candidat d’extrême droite Jair Bolsonaro, qui estime que le coup d’État militaire de 1964 a marqué une « révolution démocratique », réclame plus de liberté dans l’usage des armes et se fait régulièrement remarquer par ses sorties violemment misogynes et  homophobes.

  • Depuis des mois on savait cette décision en suspens. Nicolas Hulot ne pouvait plus se mentir, et a donc annoncé, ce jour, son départ du gouvernement.  C'est un aveu d'impuissance et d'échec

    Un aveu d'impuissance au sein d'un gouvernement et d'une majorité qui ne peuvent concevoir l'urgence d'un autre mode de développement, de production et de consommation respectueux du bien être des femmes et des hommes et des ressources naturelles. Cette urgence doit se traduire par de véritables priorités budgétaires en faveur des impératifs de la transition écologique.

  • Plus de 1000 participants gonflés à bloc et décidés à ne rien céder à Macron, une salle bondée pour l'allocutionde Pierre Laurent, un débat sur le congrès du PCF, des parlementaires présents en nombre, 90 ateliers, 100 intervenants, des communistes très présents, une marche pour les services publics, une chaîne humaine spéctaculaire devant l'Hôpital d'Angers, un meeting devant le CHU avec Ian Brossat... C'est une université d'été marquante, combative, festive et réussie que vient de tenir le PCF à Angers pendant 3 jours.

  • En opposant une fin de non recevoir à ces interventions, l’Etat d’Israël humilie et méprise la France. Nous appelons donc le Président à se donner les moyens que les demandes qu’il exprime au nom de notre pays soient respectées. Il ne s’agit pas d’une faveur envers Salah Hamouri, mais du respect d’un droit fondamental à la liberté que l’ONU lui a reconnu.

  • Le 23 août 2017, Salah Hamouri, avocat franco-palestinien, était arrêté par l'armée israélienne chez lui aux premières heures du jour. Depuis lors, et sans qu'aucune charge d'accusation ne puisse être étayée d'aucune preuve puisque Salah Hamouri n'est « coupable » que d'être le défenseur de prisonniers politiques palestiniens, sa détention a été arbitrairement maintenue par les autorités israéliennes.

  • Il a quitté le Fort de Brégançon hier, le conseil des ministres fait sa rentrée aujourd’hui. Tout est pour le mieux  dans le meilleur des (nouveaux)mondes possibles : au deuxième trimestre les multinationales ont versé 497 milliards de dollars à leurs actionnaires au plan international, un record. En France, jamais les entreprises n’avaient versé autant de dividendes à leurs actionnaires.   Du côté des premiers de cordée, pas besoin d’épisodes orageux pour que le liquide ruisselle à torrent ! Il pleut toujours où c’est mouillé comme le dit si bien le dicton populaire…

  • Homme de paix, de dialogue et de partage, Uri Avnery s'est éteint, ce lundi 19 août à Tel Aviv, à l'âge de 94 ans. Sa disparition plonge dans le chagrin toutes celles et tous ceux qui eurent le bonheur de le rencontrer, et toutes et tous les défenseur-e-s à travers le monde d'une paix juste et durable entre Israélien-ne-s et Palestinien-ne-s.

    Les communistes de France partagent la douleur de sa famille, de ses proches, de ses ami-e-s et camarades de lutte, et tiennent à leur présenter leurs sincères condoléances et à les assurer de leur pleine solidarité et entier soutien.

  • Sergueï Oudaltsov, coordinateur de l’organisation russe « Front de Gauche » et membre actif du comité de campagne du candidat de gauche à la Mairie de Moscou, Vadim Koumine , a été condamné à trente jours de détention administrative pour avoir pris part à une manifestation autorisée contre le projet de « réforme » des retraites du gouvernement russe. Il a depuis entamé une grève de la faim. Cette arrestation arbitraire intervient dans le contexte de mobilisation croissante contre le démantèlement du système de retraites qui restait un des derniers héritages sociaux soviétiques, alors qu’une journée de mobilisation nationale se prépare pour le 2 septembre. Sergueï Oudaltsov se retrouve également en prison alors que la campagne pour les élections municipales de Moscou, qui auront lieu le 9 septembre, voit une candidature inédite de la gauche russe, après des primaires, en la personne de Vadim Koumine, soutenu par le Parti Communiste de la Fédération de Russie, le Front de gauche et des militantes et militants de gauche.

  • La Grèce sort aujourd’hui officiellement de son 3e plan d’« aide », après 8 ans de mesures d’austérité qui ont appauvri les travailleurs.ses et les familles et fait chuter le PIB du pays de 25 % pour protéger les arrières de la finance.

    Alors qu’une page peut se tourner, déjà Pierre Moscovici et autres acteurs de la troïka, déclarent que « La fin du programme n’est pas la fin des réformes », sous entendant que les partenaires européens et créanciers de la Grèce ne laisseront pas les mains libres à Alexis Tsipras ; lequel a annoncé un programme de reconstruction de l’État social et de redressement productif.

  • Au Mali, l’élection présidentielle n’a enregistré que 42,7 % de participation au premier tour et 34,54 % au second qui opposait, dimanche 12 août, deux routiers de la politique sans projet, le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), déclaré vainqueur vendredi, et Soumaïla Cissé. Le sursaut de participation au second tour des présidentielles de 2013, lié à la mobilisation face à l’offensive djihadiste, est bien loin.

  • Notre camarade Sergeï Oudaltsov vient d’être arrêté à Moscou après les manifestations contre la réforme des retraites.

    Il a été condamné à 30 jours de prison et vient d’entamer une grève de la faim.

    Sergeï Oudaltsov est le leader du Front de Gauche de Russie. Il avait été libéré il y a un an, presque jour pour jour, après avoir purgé une peine de 4 ans et demi pour avoir été un des organisateurs des marches anti-Poutine.

  • L'Etat turc a perpétré un nouveau massacre, le 15 août 2018, de kurdes de confession yézidie au Sinjar (Irak).

    L'aviation turque a bombardé la population du village de Kojo qui rentrait d'une cérémonie d'hommage commémorant la mémoire de 500 victimes de l'Etat islamique en août 2014. A cette date, les Yézidis avaient été victimes d'une tentative de génocide par Daesh et ce avec la complicité d'Ankara qui soutenait alors les organisations djihadistes de la région. Les hommes furent exécutés et les femmes vendues comme esclaves sexuelles. Il avait alors fallu l'intervention du PKK et du PYD pour sauver des milliers d'entre-eux. Cette implication avait été saluée par l'ensemble de la communauté internationale.

  • Dimanche 29 juillet dernier, Al Awda, le premier bateau de la Flottille de la liberté a arriver près de Gaza a été arraisonné par la marine israélienne alors qu'il était encore dans les eaux internationales.

    Cet acte n'est rien d'autre qu'un acte de piraterie et, une nouvelle fois, la communauté internationale s'enferme dans le silence.
    Nous savons que les militants pacifistes internationaux ont subi des violences et notamment des coups de tasers, certains ont été blessés et tous emprisonnés.

    Partie de Scandinavie le 15 Mai dernier, la Flottille composée de quatre bateaux a tenté une nouvelle fois de briser le blocus de Gaza. Ce blocus que subissent les Gazaouis depuis 2007, et qui leur interdit un accès normal à l'eau potable, aux denrées , à l'électricité , à la santé et qui les condamnent à être enfermés dans une prison à ciel ouvert car les voies maritimes aériennes et terrestres dépendent du bon vouloir d'Israël. On ne vit pas à Gaza on survit, et les Nations unies déclarent que Gaza sera totalement invivable en 2020 sans l'arrêt du blocus.

  • L'Assemblée nationale a adopté définitivement la loi Asile-Immigration, une loi sévèrement contestée par la plupart des associations et ONG, par le défenseur des droits et beaucoup de citoyens solidaires des migrant-e-s.

    La 1e présentation des débats avait même laissé croire à quelques interrogations dans la majorité qui a, malgré tout, vite mis au placard le rapport d'Aurélien Taché sur les propositions d'une politique ambitieuse d'intégration des étrangers et laisser la parole aux dérives policières et aux manipulations basées sur « l'idée fausse de submersion » de Gérard Collomb. Au final, une seule députée LREM a osé voter contre la loi !

  • Mercredi 1er août a marqué symboliquement le jour où, d’après les calculs de l 'ONG « Global FootPrint network », l'humanité aura consommé toutes les ressources que peut régénérer la terre en une année. L'épuisement des sols, des ressources océaniques, la sur-exploitation minière, la déforestation, la destruction de nombreux écosystèmes avec la perte de biodiversité qui s'en suit, sont aujourd'hui une triste réalité. L'incapacité de la biosphère à absorber la totalité des émissions de CO2 émise par les activités humaines, et qui s'accumulent ainsi dangereusement dans l’atmosphère, provoquant cette catastrophe globale qu'est le réchauffement climatique, démontre à elle seule que notre mode de développement actuel est insoutenable.

  • Ce blocus terrestre, aérien et maritime est à l’origine d’une situation humanitaire désastreuse. Selon l’ONU, si ces conditions illégales, contraires à tous les droits humains, continuent d’être imposées à Gaza, l’enclave palestinienne ne sera plus vivable pour des êtres humains d’ici 2020.

    La réponse de l’armée israélienne aux précédentes flottilles a toujours été de les arraisonner, parfois via de véritables opérations de piraterie d’État dans les eaux internationales,  de saisir les bateaux voire d’emprisonner les équipages. En 2010 l’armée israélienne a même tué neuf personnes et blessé vingt-huit.

  • Samba David, président de la Coalition des Indignés de Côte d’Ivoire, à l’issue de 34 mois passés en prison pour délit d’opinion et après avoir été enfin hospitalisé depuis peu pour des problèmes cardiaques graves, vient d’être mis en liberté provisoire pour raisons médicales.

  • Notre pays traverse une très grave crise institutionnelle et démocratique.

    L’affaire Benalla est devenue officiellement une « affaire Macron » puisque le Président de la République revendique en être « le seul responsable », tout en affirmant n’avoir à en rendre compte devant aucune institution de la République, et surtout pas au Parlement. La démocratie est bafouée comme jamais. Le danger est d’autant plus grand qu’au même moment, Emmanuel Macron fait tout pour imposer une révision de la Constitution aggravant tous ses traits anti-démocratiques, même s’il vient d’en être provisoirement empêché par la suspension des travaux parlementaires sur cette révision.

Real time web analytics, Heat map tracking